Contact

Marchés

Vers une meilleure digestibilité et une utilisation plus efficace des aliments dans l’engraissement des porcs

Afin d’améliorer cet indicateur, il peut être intéressant de travailler sur plusieurs aspects, à la fois au niveau des aliments et des animaux, par exemple :

  • en optimisant la digestibilité des aliments grâce à un choix de matières premières adaptées exemptes de facteurs antinutritionnels ;
  • en améliorant la digestibilité des aliments grâce à des procédés de cuisson ou de pelletisation ;
  • en renfor&&çant les aptitudes digestives physiologiques des porcs, grâce à des nutriments spéciaux ou une combinaison de ces nutriments.

Depuis plus de quinze ans, la recherche avancée sur les extraits végétaux se trouve au cœur du savoir-faire du Groupe CCPA pour toutes les espèces animales, et en particulier pour les porcs, afin d’aller vers une utilisation plus efficace des aliments et une réduction des coûts de production totaux. Ainsi, à travers cette phyto-expertise, la connaissance approfondie des actions d’un grand nombre d’extraits de plantes a permis de sélectionner certains extraits ayant une action physiologique sur la digestion, et plus précisément ceux ayant un effet stimulant sur la production d’enzymes.

Les bienfaits des épices

Parmi les spécialités nutritionnelles issues de la R&D du Groupe CCPA, l’une d’elles, baptisée Crea® Advance, a la capacité de maximiser le processus de digestion des porcs pour une utilisation optimale des nutriments (protéines, énergie et lipides), depuis la période post-sevrage jusqu’à la période d’engraissement.

Son originalité réside dans sa composition, basée sur une association synergique d’extraits végétaux et d’épices. Les trois épices présentes dans cette formule agissent en synergie et exercent des effets complémentaires sur les différents segments de l’appareil digestif (voir tableau 1), entraînant une meilleure digestibilité des aliments et, plus généralement, de la matière organique. En outre, ces épices ont une influence positive sur la structure de la barrière intestinale.

Tableau 1: s’appuie sur une formule qui combine plusieurs épices ayant des effets complémentaires.

 

SÉCRÉTIONS SALIVAIRES ET ACTIVITÉ DE L’AMYLASE

SÉCRÉTIONS GASTRIQUES ET FLUX SANGUIN MUQUEUX

SÉCRÉTIONS BILIAIRES

ACTIVITÉ DES ENZYMES PANCRÉATIQUES

ACTIVITÉ DES ENZYMES DE LA BORDURE EN BROSSE

STRUCTURE DE LA BARRIÈRE INTESTINALE

MATURATION DU SYSTÈME IMMUNITAIRE

ACTION ANTIOXYDANTE ET ANTI-INFLAMMATOIRE

Epice 1

+

+

+

++

++

++

+

 

Epice 2

+

+

 

++

 

+

 

 

Epice 3

+

 

+

++

+

 

 

++

 

En outre, de par son mode d’action inédit, cette nouvelle solution permet la libération de l’énergie et des acides aminés. Plusieurs essais menés notamment dans la ferme expérimentale de CCPA ont permis d’évaluer et d’attribuer une valeur nutritionnelle à la quantité de ces nutriments libérés. Ces mesures obtenues lors d’essais in vivo dans des exploitations agricoles ont été confirmées en laboratoire dans le cadre d’expérimentations in vitro (Laboratoire Artémis, France). Les résultats croisés ont établi l’évaluation objective suivante des gains en termes d’énergie et de protéines :

  • +1,3% sur la digestibilité énergétique,
  • +2% sur la digestibilité totale des protéines,
  • +1,3% sur la digestibilité de la matière organique.

En ce qui concerne le coût des aliments, l’économie se chiffre à environ 2,5 € par tonne d’aliments complets.

Dans les exploitations porcines, ces valeurs s’apparentent à une amélioration de 3 à 4,2 % de l'IC.

Démonstration pratique

Ces bons résultats ont été vérifiés avec succès en conditions réelles (voir image 1), avec des variations dans les différents critères :

  • poids des animaux (12 à 120 kg),
  • programme alimentaire (unique ou combiné),
  • matières premières utilisées dans les aliments (céréales, coproduits, etc.),
  • niveaux d’énergie et de protéines (élevé ou faible, etc.),
  • génétique employée (plus ou moins de muscles).

Ces essais ont été menés dans trois pays européens, sur un total de 3 500 porcs dans des systèmes d’élevage permettant une mesure précise des performances (en particulier de l'lC), avec une incorporation du produit dans un aliment liquide ou sec (voir tableau 2).

Il est important de noter que l’amélioration de l'IC n’a pas eu d’incidence négative sur les autres critères de performance : gain de poids journalier, qualité de la carcasse, mortalité, etc.

Tableau 2: Synthèse des essais Crea®Advance :

 

Secteur

Présentation de l'aliment

Profil alimentaire

Gain moyen quotidien

Evolution de l'IC avec Crea®Advance

Essai 1

 

France

sec

Blé, orge, soja

+ 4%

-2.5%

Essai 2

 

France

sec

Blé, orge, soja, colza

+3%

-3%

Essai 3

 

E.U

liquide

Co-produits, orge, soja

+2.5%

-4.1%

Essai 4

 

E.U

sec

Maïs, blé, soja

+1%

-3%

 

En conclusion, l’action sur la sécrétion d’enzymes digestives apparaît comme une bonne façon d’améliorer significativement l'IC. Les résultats des essais menés dans les exploitations avec Crea®Advance ont confirmé les données scientifiques et permis de prédire avec précision la réponse technique de cette combinaison naturelle d’extraits de plantes et d’épices. Dans un marché de plus en plus réceptif aux économies d’argent et au respect de l’environnement, l’approche innovante du Groupe CCPA constitue clairement une façon intéressante d’améliorer la rentabilité des élevages.

Dossiers d'experts

Renforcer l’état de santé des animaux par la nutrition

06 mars 2018

Depuis une quinzaine d’années, le Groupe CCPA mène des programmes de recherche ambitieux pour mieux comprendre les interactions...

Gérer l’immunité des vaches laitières lors du vêlage pour produire plus de lait

27 février 2018

La mise bas entraîne une réponse immunitaire innée chez les vaches laitières, avec une augmentation de l’inflammation et de la...

La Phyto-Expertise : un axe de recherche du Groupe CCPA

26 février 2018

Le Groupe CCPA est un expert reconnu dans la recherche et le développement de solutions nutritionnelles valorisant, pour leurs propriétés...

Voir toutes nos actualités