Contact

Marchés

Innovation nutrition : Conjuguer production et persistance laitière au bien-être des animaux

Etudier la mamelle de manière dynamique

L’allure d’une courbe de lactation est bien connue : une phase de montée après le vêlage, un pic plus ou moins élevé et durable, puis une phase de décroissance régulière conduisant au tarissement.
Ce que l’on sait moins, c’est que, au cours de ce cycle, la structure de la mamelle évolue constamment et permet d’expliquer ces différentes phases. 
3 phénomènes se produisent lors d’un cycle mammaire:

  • les cellules épithéliales mammaires, sécrétrices de lait, se multiplient. Cela conduit à une augmentation de la production laitière 
  • la capacité de sécrétion de ces cellules est également stimulée
  • à partir du milieu de lactation, un remodelage mammaire se produit. Le tissu mammaire se réorganise, ce qui perturbe l’épithélium sécrétoire et pénalise la lactation. 

La structure mammaire évolue au cours du cycle de lactation

 

 

Cellules mammaires

Remodelage

Impact sur la production laitière

Début de lactation Prolifération cellulaire > mort cellulaire => augmentation du nombre de cellules sécrétrices Non Forte augmentation
Milieu de lactation Prolifération cellulaire = mort cellulaire => Stabilisation du nombre de cellules sécrétrices Modéré Stabilisation
Fin de lactation Prolifération cellulaire < mort cellulaire => Baisse du nombre de cellules sécrétrices Elevé Baisse de la production, tarissement


Mais, ce n’est pas tout ! Un autre phénomène – l’exfoliation des cellules épithéliales mammaires - est aussi à l’œuvre, cette fois, lors de la traite. « Pendant la traite, mais aussi entre deux traites, a lieu un processus d'exfoliation des cellules épithéliales mammaires», explique Lucile Hervé, docteur en physiologie et biologie animale, qui ajoute que « cette perte d'intégrité épithéliale s'accompagne d'une migration des leucocytes dans le lait, source d'inflammation du tissu mammaire, puis de baisse de production laitière ». A chaque traite, « l'épithélium mammaire perd son intégrité, puis la retrouve en fin de traite », résume Lucile Hervé qui estime que la glande mammaire est capable de s'adapter à un grand nombre de perturbations. 

Si on peut jouer sur cette dynamique du tissu mammaire, on va pouvoir influencer la production, avec une approche totalement différente de tout ce qui a été pratiqué jusqu’alors.
En lien avec ces phénomènes, le Groupe CCPA a développé Axion® Start, une solution nutritionnelle naturelle pour les vaches laitières et chèvres, valorisant l’extrait breveté d’une plante : la Scutellaria Baicalensis

 

Axion®Start, la solution qui réconcilie bien-être et production laitière

Découvrir la vidéo qui présente les bénéfices de l'Axion®Start :


Axion® Start valorise un extrait breveté de Scutellaria baicalensis et se compose également d'extraits de raisin et de thé vert, ainsi que de vitamine C rumino-protégée. cette solution nutritionnelle joue un rôle sur la prolifération, la capacité sécrétoire des cellules épithéliales mammaires et l’intégrité des tissus mammaires. Axion® Start est aujourd’hui proposée dans les aliments de production, dans la gamme d’aliments minéraux Galaphos Axion® Start et dans la spécialité nutritionnelle Delta® Axion®Start.


Axion®Start, une solution qui a fait ses preuves

De nombreux essais ont été menés depuis son lancement en 2014. Un essai réalisé en 2018 avec l'Université du Kansas (USA) avec des lots expérimentaux de vaches laitières (Témoin versus Axion®Start distribué pendant 60 jours) a abouti à une meilleure performance laitière sur les 150 premiers jours dans les 2 lots Axion Start et à une meilleure persistance de lactation chez les vaches recevant Axion®Start. En conditions expérimentales, les essais réalisés sur sept exploitations laitières françaises avaient également résulté à une amélioration de la production laitière de 6 %, soit + 2,4 l de lait par jour, pour le lot complémenté avec Axion®Start. D'autres observations terrain réalisés en 2015 sur 22 exploitations du Nord et de l'Est de la France, représentant un total de plus de mille vaches, avaient abouti à une réponse moyenne de 1,5 à 2 litres de lait supplémentaire par jour, pour le lot des vaches supplémentées avec Axion®Start. 
 

Documents

Actualités

Le Groupe CCPA sera au Sommet de l'élevage 2019

30 septembre 2019

Venez rencontrer nos experts en nutrition animale dans le Hall 1 stand C 95 !

Le Groupe CCPA sera présent au SPACE 2019 !

13 août 2019

Venez rencontrer notre équipe (CCPA, Deltavit, Nutristar) dans le Hall 9 stand A17 au salon international de l'élevage : le SPACE...

Technical Days de DIN - 2ème édition

28 mai 2019

Le 29 et 30 mai se tiennent la 2ème édition des Journées Techniques du DIN, la filiale du Groupe CCPA située dans le nord du Portugal.

Voir toutes nos actualités